Holiday rentals 13 km from Vallon Pont d'Arc
menu

Printemps en Ardèche

Couleurs, odeurs, reliefs : c'est cette diversité qui séduit et attire les visiteurs dans les territoires ardéchois ! Entre bruyères, pins et châtaigniers, l'Ardèche plein sud est une région composée de montagnes sauvages et préservées, pour des explorations sans limites. Son bois de Païolive forme un labyrinthe naturel de chênes centenaires et d'affleurements calcaires, qui ravit les aventuriers ! Dans sa garrigue ensoleillée de landes, toute la saveur méditerranéenne de l'Ardèche prend son sens. Une terre calme et chaude qui cache pourtant un réseau de rivières souterraines tumultueusesÂ… Cachées sous cette terre du Sud, elles ont creusé des kilomètres de galeries et cavités depuis des siècles, formant ainsi des vestiges uniques de l'histoire naturelle – comme la grotte Chauvet Pont-d'Arc, où nos ancêtres ont laissé des traces d'occupation époustouflantesÂ… L'Ardèche plein sud est le lieu des grandes découvertes et des émotions fortes ! Dans les gorges sauvages qui marquent le plateau calcaire, la rivière est vivifiante et façonne encore aujourd'hui des lieux uniques en leur genre, comme l'arche de pierre du Pont d'Arc.

---

GASTRONOMIE

A Grospierres, un restaurant de cuisine traditionnelle ardéchoise est situé dans un cadre exceptionnel.
Vente de produits du terroir : fruits, vins, fromages de chèvre.
Marchés : le mercredi matin à Joyeuse, le jeudi matin à Vallon Pont d'Arc, le vendredi matin à Ruoms et le samedi matin à Les Vans.
Grospierres présente encore une production agricole de terroir : la plaine limoneuse construite par le Chassezac accueille vignes, vergers, cultures céréalières et potagères. Les pentes calcaires de la Serre présente d'anciennes cultures en terrasses.

---

HISTOIRE DE GROSPIERRES

Grospierres dérive du latin "gurges petra" qui signifie globalement "gouffre dans la pierre". Ce nom rappelle certainement la source vauclusienne la "Font-Vive" qui surgit au pied du rocher portant les vestiges du vieux village et de son château "Le Chastelas".

Les dolmens, le Tumulus de la Roche et la grotte du Goupil sont les témoins les plus anciens du patrimoine historique de la commune. Au Néolithique, le rocher de Chastelas était déjà occupé par les premiers "Homo Sapiens" qui vivaient dans les basses vallées de l'Ardèche et du Chassezac.

Le vieux village de Chastelas est implanté sur un piton rocheux à 276 mètres d'altitude : l'association "Renaissance du Chastelas" affiliée à l'Union R.E.M.P.A.R.T, s'attache à remettre en état une partie du vieux village.

Le village en ruine, bâti sur son promontoire, est le berceau de l'actuelle commune de Grospierres. Il comprenait un château-fort et la première église du lieu, abandonnée et ruinée en 1591, lors des guerres de religion.
Les habitants du Chastelas ont préféré s'installer dans la plaine du Chassezac à partir du dix-neuvième siècle afin de bénéficier des commodités telles que l'alimentation en eau et le réseau ferroviaire. C'est ainsi que la commune de Gropierres s'est constituée autour de plusieurs hameaux : Grospierres le bourg, Grospierres gare, Chastelas, Rouret, Comps.

---

ENVIRONNEMENT DE GROSPIERRES

A 120 mètres d'altitude, Grospierres est situé dans la vallée de Chassezac. Le climat de Grospierres appartient au type méditerranéen en contact avec les influences de la montagne de la Serre toute proche et de celle plus lointaines des Cévennes. Son exposition lui permet de bénéficier d'un ensoleillement optimal.

Plusieurs dolmens (45) sont à voir sur la commune dont celui du col de la Cize à 469 mètres d'altitude.
La merveilleuse résurgence vauclusienne de la Font-Vive se trouve dans un site ombragé et calme.

On trouve une faune et une flore typiquement méridionales sur la montagne de la Serre :

* Flore : genévrier cade, buis, olivier, figuier, mûrier, amandier, pivoine pélerine, chêne blanc, chêne vert, chêne kermès. Il reste de nombreux mûriers, témoins de l'importance de la culture du ver à soie au dix-neuvième siècle.
* Faune : palombe, engoulevent, lièvre, perdrix rouge, sanglier.

A Grospierres, l'environnement est marqué par la géologie du lieu : les maisons sont bâties avec les matériaux du pays, un beau calcaire doré qui a servi à construire les demeures anciennes du Chastelas et de Comps.

--

LOISIRS A GROSPIERRES

Le village de Grospierres est équipé pour des loisirs de qualité : baignade, pêche, tir à l'arc, équitation, escalade, spéléologie, canoë-kayak, descente en barque sur l'Ardèche et le Chassezac, bi-cross et moto-verte.
La commune dispose aussi d'un espace communal omnisport pour la pratique du tennis, du basket, du hand-ball, du volley et du football.

Deux circuits de randonnée pédestre sont accessibles par le GR4 :

* Circuit de Font-Vive : vous pourrez admirer une magnifique source vauclusienne mystérieuse où l'eau limpide présente des reflets bleutés. En suivant le GR4 en direction de Vallon Pont d'Arc, vous pourrez pénétrer dans la Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche à la végétation typiquement méditerranéenne (chênes verts, buis et genévriers cades).

* Circuit de Chastelas : vous pourrez voir une des dernières oliveraies du pays et traverser le vieux village du Chastelas avec ses deux fours à pain restaurés, ses ruelles caladées et ses splendides voûtes. Des randonnées pédestres sont organisées par l'association "Renaissance du Chastelas".

Manifestations annuelles au village de Grospierres : Fête du village le deuxième week-end de Juillet ; Feu d'artifice du 14 juillet ; Brocante le premier week-end d'août.

A ne pas manquer :

Admirez le magnifique panorama vu du promontoire de Chastelas (275 mètres) qui servait de donjon au château-fort du onzième siècle : face à vous, les derniers contreforts du Massif Central, à gauche, les Cévennes, le Mont Lozère et la vallée du Chassezac.

A voir non loin de là, la vieille chapelle de Notre Dame des Songes qui remonte aux croisades (1256) et dont la légende raconte qu'elle fut édifiée par l'épouse d'un croisé qui ayant fait le rêve de la mort de son époux, jura de bâtir une chapelle si celui-ci revenait vivant de la croisade.

A voir aussi, les nombreux vestiges préhistoriques : dolmens, sites funéraires et grottes.